Guide des recherches généalogiques dans le Monde

Afrique

Afrique du Sud

Algérie

Maroc

Tunisie

Amérique

Argentine

Bolivie

Brésil

Canada

Chili

Costa Rica

Équateur

Mexique

République Dominicaine

Uruguay

Usa

Venezuela

Asie

Azerbaïdjan

Arménie

Chine

Japon

Europe

Allemagne

Autriche

Belgique

Danemark

Espagne

Finlande

France

Grèce

Grande-Bretagne

Hongrie

Italie

Irlande

Luxembourg

Pays Bas

Pologne

Portugal

Roumanie

Russie

Slovaquie

Suède

Suisse

Turquie

Ukraine

Océanie

Australie

Liens

Webgenealogie

Librairie de la Voûte

Sajef

Rdv-généalogie

 
 

Guide de recherche généalogique en Chine

 

Carte d'Identité

Capitale: Pékin
Population: 1,3 milliard (2003)
Langues officielles: chinois (putonghua
Groupe majoritaire: langues chinoises (93,5 %)
Groupes minoritaires: environ 200 langues, dont 24 langues chinoises et 55 langues non chinoises 
Système politique: république populaire à parti unique (communiste)

 

Les divisions administratives

Même si la Chine n'est pas un État fédéral, on dénombre dans l’ensemble du pays 22 provinces, 5 régions autonomes, 30 préfectures (sorte de «départements») autonomes et 124 districts («bannières») autonomes. De plus, on a également créé plus de 1200 comtés ethniques dans les régions multiethniques. La division administrative comporte quatre «échelons»:

1) La province, la région autonome et la municipalité relevant de l'autorité centrale;
2) La préfecture, la ligue et la municipalité ayant rang de préfecture;
3) Le district (bannière), le district autonome et la bannière autonome et municipalité ayant rang de district;
4) Le comté, le comté de minorité ethnique et le bourg.

Les comtés et bourgs demeurent les unités administratives de base et ils sont répartis à travers tout le pays. Il existe aussi quatre municipalités directement subordonnées à l’autorité centrale : Pékin (ou Beijing), Shanghai, Tianjin et Chongging.  Enfin, il faut ajouter les deux régions administratives spéciales que sont Hong-Kong et Macao. Voici un aperçu des principales divisions administratives de la République populaire de Chine:

  Région
administrative

Capitale

Statut

Population (2003) Densité
(hab./km²)
Superficie
1 Anhui Hefei province  62 191 500 1142  139 900 km2
2 Aomen (Macao)   région administrative spéciale      457 100            21 km2
3 Beijing -- municipalité  14 358 300 1912    17 800 km2
4 Chongqing -- municipalité  32 103 500 956     82 366 km2
5 Fujian Fuzhou province  36 061 900 708  123 100 km2
6 Gansu Lanzhou province  26 617 900 144  366 500 km2
7 Guangdong Guangzhou province  89 786 000 1027  197 100 km2
8 Guangxi Nanning région autonome  46 638 400 508  220 400 km2
9 Guizhou Guiyang province  36 623 000 549  174 000 km2
10 Hainan Haikou province     8 176 500 563     34 300 km2
11 Hebei Shijiazhuang province  70 066 700 889  202 700 km2
12 Heilongjiang Harbin province  38326 800 206  463 600 km2
13 Henan Zhengzhou province  96 165 200 1434  167 000 km2
14 Hubei Wuhan province  62 627 900 812  187 500 km2
15 Hunan Changsha province  66 908 300 797  210 500 km2
16 Jiangsu Nanjing province  77 277 100 1804  102 200 km2
17 Jiangxi Nanchang province  43 012 500 645  164 800 km2
18 Jilin Changchun province  28 342 500 364  187 000 km2
19 Liaoning Shenyang province  44 030 700 736  151 000 km2
20 Nei Monggol
 (Mongolie intérieure)
Hohhot région autonome  24 685 400 51 1 177 500 km2
21 Ningxia  Yinchuan région autonome    5 838 900 207   66 400 km2
22 Qinghai Xining province    5 381 800 18  721 000 km2
23 Shaanxi Xi'an province  37 454 100 451  195 800 km2
24 Shandong Jinan province  94 326 200 1487  153 300 km2
25 Shanghai -- municipalité  17 392 000 6086     5 800 km2
26 Shanxi Taiyuan province 342 540 200 521  157 100 km2
27 Sichuan Chengdu province  86 534 100 448  487 000 km2
28 Tianjin -- municipalité  10 399 900 2184   11 300 km2
29 Xianggang
(Hong-Kong)
Victoria région administrative spéciale    7 230 300 -    1 092 km2
30 Xinjiang (Ouïgour) Ürümqi région autonome  19 999 800 28 1 646 800 km2
31 Xizang (Tibet) Lhasa région autonome     2 722 000 5 1 221 600 km2
32 Yunnan Kunming province  44 550 100 269    436 200 km2
33 Zhejiang Hangzhou province  48 591 700 1128   101 800 km2
  Chine  

État

1 3191 32 500 331 9 574 479 km2

On doit constater que la Mongolie intérieure (avec 1,1 million km²), l'Ouïgour (1,6 million km²) et le Tibet (avec 1,2 million km²) correspondent aux régions les plus vastes du pays (équivalant à l'Afrique du Sud) et qu'elles sont situées dans les zones frontalières où résident d'importantes minorités nationales. Les provinces les plus petites sont Macao (21 km²) et Hong-Kong (1092 km²), les deux régions administratives spéciales, auxquelles on peut ajouter la province insulaire de Hainan (34 300 km²).

Les provinces

L’administration locale chinoise comprend «officiellement» 23 provinces : Anhui, Fujian, Gansu, Guangdong, Guizhou, Hainan, Hebei, Heilongjiang, Henan, Hubei, Hunan, Jiangsu, Jiangxi, Jilin, Liaoning, Qinghai, Shaanxi, Shandong, Shanxi, Sichuan, Yunnan et Zhejiang.  Pour le gouvernement chinois, l'île de Taiwan est revendiquée comme «la 23e province», mais en réalité il n'y en a que 22. Dans les cartes de Chine publiées à Taiwan, il est fréquent de représenter les frontières provinciales telles qu'elles étaient en 1949: elles ne correspondent évidemment pas à la structure administrative actuelle.

Les régions autonomes

La Chine compte cinq régions autonomes «égales en statut à la province»: la Mongolie intérieure, le Guangxi, le Tibet, le Ningxia et le,Xinjiang ou Ouïgour. Les régions autonomes ont les dénominations officielles suivantes:

- la Région autonome zhuang du Guangxi (créée en 1958);
- la Région autonome de Mongolie intérieure (1947);
- la Région autonome ouïgoure du Xinjiang (1955);
- la Région autonome hui du Ningxia (1958);
- la Région autonome du Tibet (1965).

En principe, le statut de régions autonomes s'applique aux provinces comptant historiquement d'importantes minorités nationales, telles que les Hui (Ningxia), les Mongols (Mongolie intérieure), les Zhuang (Guangxi), les Tibétains (Tibet) et les Ouïgours (Ouïgour ou Xinjiang).

En plus de ces cinq régions autonomes, la Chine compte aussi 30 préfectures autonomes et 124 comtés autonomes et, dans certains cas, des districts (ou bannières) autonomes.

L'autonomie pour les minorités nationales dans des secteurs autonomes se manifeste par le «congrès des habitants», une assemblée populaire, et le «gouvernement populaire», le président et le vice-président du comité permanent du congrès populaire et le chef du gouvernement d'une région autonome ou d'un district autonome. Les organismes d'administration des régions d'autonomie ethnique exercent les fonctions et pouvoirs des organismes locaux de l'État de même échelon et, en même temps, ils jouissent d'une assez large autonomie en matière administrative. Par exemple, ils peuvent se doter de statuts et de règlements particuliers concernant leurs affaires locales, tout en tenant compte des caractéristiques politiques, économiques et culturelles de l'ethnie en question, de disposer des recettes appartenant aux régions d'autonomie ethnique, de mener de façon indépendante dans leurs régions respectives les activités concernant  l'éducation, les sciences, la culture, la santé publique et le sport, de protéger le patrimoine culturel ethnique, et de développer et faire prospérer la culture ethnique.

Les régions administratives spéciales

Il existe aussi deux «régions administratives spéciales». Il s'agit des territoires de Hong-Kong  et de Macao , lesquels sont dotés, depuis leur retour à la Chine, d’un statut particulier de région administrative spéciale. L'article 31 de la Constitution de la République populaire de Chine autorise le Congrès national populaire à créer des «régions administratives spéciales» et à créer une loi de base qui donne à ces régions, avec une plus grande autonomie, un système politique séparé et une économie capitaliste. La République populaire de Chine a proposé à Taiwan un statut similaire si elle acceptait le gouvernement de la Chine continentale, mais Taiwan a refusé l'offre de Pékin. Les régions administratives spéciales de Chine sont membres de l'Organisation mondiale du commerce, même si elles ne sont pas des États souverains, mais elles possèdent leur propre politique de commerce extérieur.

 

Généalogistes professionnels

 

Associations généalogiques

 

Noms de famille

1 CHEN
2 WANG
3 LIN
4 ZHANG
5 YE
6 XU
7 ZHOU
8 LI
9 WU
10 LIU
11 ZHU
12 ZHENG
13 YANG
14 JIN
15 HU
16 JIANG
17 HUANG
18 JI
19 XIA
20 SUN

 

Ouvrages Utiles

 

 

Liens extérieurs

 

 
© Copyright 2000-2008, geneaPortail.com - GénéaPortail. Tous droits réservés.